• la chandeleur

    Et non, non , on lance, oui, mais on ne reçoit pas comme lui !!!!!!!

    Au Luxembourg, la tradition actuelle hérite de la procession aux flambeaux, car actuellement, les enfants parcourent en groupes les rues pendant la soirée du 2 février en tenant un lampion ou une baguette. Ils chantent des chansons traditionnelles en espérant recevoir des sucreries en échange.

    Au Mexique, la Chandeleur est un jour férié, mais aussi l’occasion de manger des tamales, des papillotes à base de farine de maïs qui peuvent être salées ou sucrées et fourrées avec de la viande ou des fruits.

    Six semaines se cache l’ours. »

    « Si le deuxième jour de février
    Le soleil apparaît entier
    L’ours étonné de sa lumière
    S’en va se mettre en sa tanière
    Et le paysan prend soin
    De faire resserrer son foin
    Car l’hiver tout ainsi que l’ours
    Séjourne encore quarante jours. »

    « Soleil de la Chandeleur
    Annonce hiver et malheur. »

     En tenant une pièce d’or dans la main gauche,
    tandis que de la droite on faisait sauter la première crêpe,
    on était assuré, disait-on, d’avoir de l’argent toute l’année.
    Cette crêpe était ensuite enroulée autour de la pièce d’or
    et portée en procession par toute la famille jusqu’à la
    chambre où on la déposait jusqu’à l’année suivante sur
    le haut de l’armoire (en Ile de France et en Vendée).

    Les débris de la crêpe de l’an passé étaient alors récupérés
    et la pièce qu’elle contenait donnée au premier pauvre qui
    passait.

    Celui qui retourne sa crêpe avec adresse, qui ne la laisse
    pas tomber à terre ou qui ne la rattrape pas sous la forme
    navrante de quelque linge fripé, celui-là aura du bonheur
    jusqu’à la Chandeleur prochaine..

    « Pleure pas petit âneRomy Schneider et Alain Delon rencontrent Yves Montand - 1958 »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :